L'actualité louisianaise du 5 mai 2020

 

L'actualité louisianaise du 5-05-2020

Les faits marquants du jour: Une multiplication des tests de dépistage, dépistage dans les maisons de retraite, une situation économique pire qu'après Katrina, la Nouvelle Orléans en difficulté financière, division sur le taux d'imposition des licenciements, fin d'une pollution silencieuse

Synthèse de l'actualité louisianaise réalisée par asteurla le 5 mai 2020

Une multiplication des tests de dépistage

Un nouveau bilan des autorités sanitaires louisianaises fait état de 1.991 morts d'un covid-19 depuis le début de l'épidémie et de 29.673 cas d'infection diagnostiqués. Les hospitalisations en soins intensif continuent à refluer tandis que les guérisons atteignent plus de 20.000 personnes. Le coronavirus en Louisiane semble en passe d'être contenu et le dépistage massif prévu devrait permettre un redémarage de l'économie. Si la Louisiane obtient les tests de dépistages promis par Washington, elle sera en mesure de tester environ 4,3% de sa population par mois. Ce nombre de test est plus du double que celui qui est recommandé par le gouvernement fédéral.

Dépistage dans les maisons de retraite

Malgré des résultats encourageants, la levée des restrictions pourrait se faire par région si certaine d'entre-elles ne respectaient pas les critères fédéraux de réouverture. Des tests de dépistages seront par ailleurs réalisés dans les prisons mais aussi dans les maisons de retraite. Le bilan du coronavirus y est des plus alarmant comme dans de nombreux autres établissements de santé spécialisés pour adultes. Plus d'un tiers des décès liés au covid19 y sont enregistrés tandis que plus de 3500 cas y sont diagnostiqués. Les résidents de ces établissements sont particulièrement touchés par le covid19 en raison de leurs pathologies sous jacentes qui les fragilisent.

Une situation économique pire qu'après Katrina

Malgré 1,8 milliard de dollars d'aide fédérale, l'impact du coronavirus sur les entreprises et les ménages doublé d'une baisse du prix du pétrole ont considérablement réduit les perspectives budgétaires de L'Etat de Louisiane. Le ralentissement économique à venir pourrait être pire que celui enregistré après le passage de l'ouragan Katrina. Les autorités cherchent déjà des solutions pour éviter les coupes sombres dans les budgets et les licenciements de fonctionnaires. Nombre de décideurs se demandent le temps qu'il faudra à l'économie pour se redresser. Les recettes budgétaires liées au pétrole semblent déjà les plus problématiques. Par ailleurs le nombre de personnes inscrites au chômage est bien plus important qu'après Katrina. Des pistes existent néanmoins pour limiter l'impact du manque à gagné fiscal et des dépenses engendrées par le coronavirus notamment avec Medicaid ou l'utilisation d'éxédents budgétaires.

La Nouvelle Orléans en difficulté financière

Les difficultés financières ne se limitent pas au budget de l'Etat. L'agence de notation Fitch Ratings a abaissé la note de La Nouvelle Orléans en raison de l'impact néfaste du coronavirus sur les revenus fiscaux de la ville. Avec un déficit de 170 millions de dollars, la maire LaToya Cantrell, à déjà annoncée qu'elle pourrait emprunter 100 millions de dollars pour améliorer la situation financière de sa ville. La mauvaise passe financière liée à la situation désastreuse des acteurs économiques dans la métropole pourrait aussi passer par un rabotage de la masse salariale.

Division sur le taux d'imposition des licenciements

La baisse du taux d'imposition des indemnités de licenciement dans le secteur pétrolier divise la classe politique louisianaise. En ces temps de crise et de difficultés budgétaires, cette baisse entrainerait un manque à gagner pour l'Etat. La baisse du prix du brut a déjà des conséquences sur les finances de la Louisiane. Chaque dollar perdu sur le cour du baril correspond à 12 millions de dollars de perte. C'est pas moins de 150 millions de recettes fiscales qui s'envoleraient à nouveau. Les défenseurs du texte estiment cependant que cette mesure inciterait l'industrie pétroliète à développer l'activité et les emplois, ce qui permetterait des revenus fiscaux supplémentaires. Alors que la crise pousse nombre d'entreprise à licencier leur personnels faute de rentabilité des puits avec un prix du baril bas, on peut se demander si la mesure intervient au moment opportun.

Fin d'une pollution silencieuse

Quinze ans après la destruction de la plateforme de Taylor Energy, une entreprise louisianaise a mis fin à l'une des pires marées noires du pays. Située à vingt kilomètres des côtes de Louisiane, la plateforme pétrolière avait été balayée par l'ouragan Ivan. Un glissement de terrain avait par la suite enterré les têtes de forage. Faute d'avoir toutes été localisées et bouchées plusieurs milliers de litres de pétrole s’échappaient tous les ans dans le Golfe du Mexique. Après maintes péripéties juridiques et techniques, et d'importants dommages à l'environnement, Couvillon group a mis en place au dessu du fond marin un ingénieux système qui récupère le pétrole.

 

Asteur en Louisiane est un média indépendant qui traite les faits marquants de l'actualité louisianaise en langue française.



Articles récents

Synthèse du 07-05-2020
Synthèse du 06-05-2020
Synthèse du 05-05-2020
Synthèse du 04-05-2020
Synthèse du 30-04-2020
Synthèse du 29-04-2020
Synthèse du 28-04-2020
Synthèse du 27-04-2020
Synthèse du 24-04-2020
Synthèse du 23-04-2020
Synthèse du 22-04-2020
Synthèse du 21-04-2020
Synthèse du 20-04-2020
Synthèse du 18-04-2020
Synthèse du 17-04-2020
Synthèse du 16-04-2020
Synthèse du 15-04-2020
Synthèse du 14-04-2020
Synthèse du 13-04-2020
Synthèse du 11-04-2020
Synthèse du 10-04-2020
Synthèse du 09-04-2020
Synthèse du 08-04-2020
Synthèse du 07-04-2020
Synthèse du 06-04-2020
Synthèse du 04-04-2020
Synthèse du 03-04-2020
Synthèse du 02-04-2020
Synthèse du 01-04-2020
Synthèse du 31-03-2020
Synthèse du 30-03-2020
Synthèse du 28-03-2020
Synthèse du 27-03-2020
Synthèse du 26-03-2020
Synthèse du 25-03-2020

 

© 2020 copyright asteur en louisiane | à propos