L'actualité louisianaise du 7 avril 2020

 

L'actualité louisianaise du 7-04-2020

Les faits marquants du jour: applatissement de la courbe des contaminations, situation détériorée en milieux fermés, manque de civisme, travailleurs essentiels, efforts en faveur du dépistage, clivages raciaux en cause, rôle des comorbidités avancé, dépenses de l'Etat en hausse, subventions fédérales attendues

Synthèse de l'actualité louisianaise réalisée par asteurla le 7 avril 2020

Vers un applatissement de la courbe des contaminations

Deux semaines après avoir institué le confinement pour les 4,6 millions de Louisianais, le gouverneur John Bel Edwards a annoncé les premiers signaux d'un applatissement de la courbe de progression du coronavirus dans l'Etat. Cette tendance reste cependant à relativiser. Les autorités annoncent en effet 512 morts du covid-19 et près de 14.900 cas d'infection au coronavirus tandis que plus de 1.800 personnes sont hospitalisées en soins intensifs.

Situation détériorée en milieux gériatrique et carcéral

La situation dans les maisons de retraite continue également à se détériorer. Le nombre de morts par coronavirus y passe à 103 contre 60 vendredi tandis que 70 établissements comptent maintenant des cas d'infection. Les prisons sont aussi des foyers d'infection. L'ACLU a notamment déposé un recours collectif pour la libération de centaines de détenus d'une prison fédérale de Louisiane où les cas d'infection au covid-19 se multiplient.

Désinvolture et manque de civisme

La menace que fait peser l'épidémie sur la santé des Louisianais ne semble pas pour autant être prise au sérieux par certain. Les autorités de la paroisse de Jefferson qui compte parmi les plus touchées de L'Etat ont ainsi été obligées de fermer temporairement le Bonnabel Boat Launch and Park. Près de 300 personnes s'y étaient rassemblées faisant fi de l'ordre de confinement et des recommandations de distanciation sociale.

Le rôle primordial des travailleurs essentiels

Ces attitudes désinvoltes coexistent avec l'obligation pour certain de devoir travailler en première ligne la peur au ventre. C'est biensur le cas des personnels soignants mais c'est aussi celui de tous les travailleurs de la distribution, caissières, livreurs, manutentionnaires qui se retrouvent au contact des clients. Souvent mal rénumérés et peu protégés, ils craignent de tomber malade et de contaminer leurs proches en ramenant le virus chez eux.

Des efforts en faveur du dépistage

Pourtant, les efforts de dépistage du virus dans l'Etat se multiplient. C'est le cas dans la paroisse de St Jean Baptiste où des tests au volant débuteront à La Place. Par ailleurs, Blue Cross & Blue Shield Louisiana, le plus grand assureur de santé de l'État, renonce aux frais de dépistage du coronavirus et aux soins médicaux qui y sont liés. L'initiative vise a encourager ceux qui peuvent avoir cette pathologie à être testés et soignés.

Les clivages raciaux en cause

Les chiffres de l'épidémie mettent néanmoins en exergue les clivages raciaux, sanitaires et de revenus en Louisiane. Près de 70% des victimes du virus sont en effet des Afro-Américains alors qu'ils ne représentent que 32% de la population. Cette constatation rappelle que la communauté noire de Louisiane est l’une des plus pauvres aux États-Unis. Les chiffres suggèrent que ce sont les plus démunis qui sont les premières victimes du covid-19.

Le rôle des comorbidités avancé

Les plus pauvres sont également ceux qui ont le moins accès au soins médicaux. Les données que publie l'Etat sur les victimes de covid-19 mettent nettement en évidence leur comorbidités. On y apprend qu'en Louisiane, les deux tiers des décès liés au coronavirus souffraient également d'hypertension, que près de la moitié souffraient de diabète et qu'un sur quatre était obèse ou souffrait d'une maladie rénale chronique.

Une augmentation des dépenses de l'Etat

Par ailleurs, les dépenses de l'Etat de Louisiane dans son action contre le coronavirus ont plus que doublé en une semaine. Les autorités ont ainsi dépensé 247 millions de dollars du 23 au 29 mars contre 573 millions de dollars la semaine dernière. Les dépenses visent essentiellement a augmenter la capacité médicale de l'Etat, notamment avec l'hôpital de campagne du Ernest N. Morial Convention Center mais aussi dans d'autres agglomérations.

Des subventions fédérales attendues

L'extension de l'offre hospitalière dans l'Etat est également accompagné des frais liés aux fournitures pour les hôpitaux. Les autorités Louisianaises espèrent que ces dépenses en hausse continuelle seront couvertes par les subventions fédérales d'1,8 milliards de dollars. Cependant, le gouvernement fédéral ne prend en charge actuellement que 75% des coûts supportés par l'État pour répondre au coronavirus.

 

Asteur en Louisiane est un média indépendant qui traite les faits marquants de l'actualité louisianaise en langue française.



Articles récents

Synthèse du 07-05-2020
Synthèse du 06-05-2020
Synthèse du 05-05-2020
Synthèse du 04-05-2020
Synthèse du 30-04-2020
Synthèse du 29-04-2020
Synthèse du 28-04-2020
Synthèse du 27-04-2020
Synthèse du 24-04-2020
Synthèse du 23-04-2020
Synthèse du 22-04-2020
Synthèse du 21-04-2020
Synthèse du 20-04-2020
Synthèse du 18-04-2020
Synthèse du 17-04-2020
Synthèse du 16-04-2020
Synthèse du 15-04-2020
Synthèse du 14-04-2020
Synthèse du 13-04-2020
Synthèse du 11-04-2020
Synthèse du 10-04-2020
Synthèse du 09-04-2020
Synthèse du 08-04-2020
Synthèse du 07-04-2020
Synthèse du 06-04-2020
Synthèse du 04-04-2020
Synthèse du 03-04-2020
Synthèse du 02-04-2020
Synthèse du 01-04-2020
Synthèse du 31-03-2020
Synthèse du 30-03-2020
Synthèse du 28-03-2020
Synthèse du 27-03-2020
Synthèse du 26-03-2020
Synthèse du 25-03-2020

 

© 2020 copyright asteur en louisiane | à propos