L'actualité louisianaise du 13 avril 2020

 

L'actualité louisianaise du 13-04-2020

Les faits marquants du jour: Un ralentissement de la propagation du coronavirus, fin de la polémique sur la tenue du Mardi Gras, un rôle des banlieusards sur la propagation du virus, des tests sérologiques pour le déconfinement, les villes victimes collatérales de la crise économique, la situation à La Nouvelle Orléans toujours difficile, weekend de Pâques agité.

Synthèse de l'actualité louisianaise réalisée par asteurla le 13 avril 2020

Un ralentissement de la propagation du coronavirus

Malgré un nouveau bilan de l'épidémie en hausse, les autorités et les experts se félicitent des signes de ralentissement de la propagation du virus dans l'Etat. Les mesures de restriction mises en place par le gouverneur John Bel Edwards et la maire de La Nouvelle Orléans LaToya Cantrell, semblent avoir contribuées à aplatir la courbe du nombre de contaminés. Ces mesures auront évité à la Louisiane l'engorgement de ses hôpitaux et sans doute un lourd bilan humain. L'Etat enregistre cependant la mort de 840 personnes du covid-19 et 20.595 cas de contamination par le coronavirus.

La fin de la polémique sur la tenue du Mardi Gras

Un rapport des Centers for Disease Control and Prevention met pourtant fin à une controverse sur la tenue du Mardi Gras. Bien que les CDC indiquent que l'événement a accéléré la propagation du coronavirus en Louisiane, il dédouane les autorités de l'Etat. L'organisme rappelle qu'à l'époque, aucun expert médical ne les avait mis en garde contre la tenue d'un tel événement. L'annulation de grands rassemblements n'avait en effet été prise que le 12 mars, soit près de deux semaines après le Mardi Gras et trois jours après l'annonce des premiers cas de contamination dans l'Etat.

Le rôle des banlieusards sur la propagation du virus

D'autres rapports ont également démontré le rôle des banlieusards dans la propagation du virus vers les paroisses limitrophes des grands centres urbains où ils travaillaient. Ils mettent en évidence l'importance des mesures de confinement prises le 23 mars par les autorités pour éviter une propagation exponentielle et incontrôlable de l'épidémie à travers toute la Louisiane. Ils regrettent cependant que ces mesures strictes n'aient pas été prises quinze jours plus tôt. Elles auraient sans doute évité la forte propagation du virus dans les paroisses de Jefferson et de St Tammany.

Des tests sérologiques pour le déconfinement

Forts du succés de leur stratégie d'aplatissement de la courbe des contaminations, les autorités et les experts médicaux veulent maintenant passer à une nouvelle étape, celle du déconfinement. Bien qu'encore éloignée, la levée du confinement permettrait une reprise de la vie et de l'économie dans l'Etat. Cette phase passe cependant par la mise au point de tests sérologiques sûrs. Leur usage massif permettrait de connaitre le taux d'immunité au coronavirus des populations qui y ont été exposé. L'information serait alors cruciale pour prévoir un éventuel déconfinement.

Les villes victimes collatérales de la crise économique

Un déconfinement privilégerait en effet la relance de l'activité. Sans elle, ce sont les finances publiques qui pourraient être affectées. Privées de leurs financements liées aux taxes sur l'activité des entreprises et les impôts des travailleurs, nombre de villes de Louisiane pourraient être les victimes collatérales de la crise économique liée au coronavirus. En effet, un tiers d'entre elles tirent jusqu'à 60% de leurs revenus des entreprises implantés sur leur territoire. Bien que des aides fédérales aient été prévues pour répondre à la crise, leurs règles d'attribution aux seules villes ou comtés de plus de 500000 habitants les excluraient d'emblée.

La situation à La Nouvelle Orléans toujours difficile

Bien que durement touchée par l'épidémie et l'arrêt de son activité économique, La Nouvelle Orleans ne pourrait même pas en bénéficier. Le RTA a par ailleurs annoncé une nouvelle baisse de son traffic sur la plupart des itinéraires d'autobus et de tramway entre 22h et 4h. La ville doit également faire face à la multiplication des cas d'expulsions de locataires malgré leur interdiction pendant l'épidémie. L'une des seules bonnes nouvelles pour la ville est la baisse drastique des chiffres liés à la criminalité. Les appels vers le 911, le numéro d'urgence, sont cent fois moins nombreux qu'habituellement.

Un weekend de Pâques agité

Dans le domaine environnemental, des pollutions aux algues vertes ont été répérées dans le lac Pontchartrain. Celles-ci sont habituelles à cette saison en raison du réchauffement des eaux. Leur prolifération intervient néanmoins près d'une semaine après l'ouverture du déversoir Bonnet Carré par le Army Corps of Engineers. Par ailleurs, le weekend de Pâques, a été riche en intempéries. Près de 300 bâtiments ont été endommagés dans le nord de la Louisiane par des phénomènes météorologiques violents. Une tornade a notamment frappé la ville de Monroe occasionnant des dégâts.

 

Asteur en Louisiane est un média indépendant qui traite les faits marquants de l'actualité louisianaise en langue française.



Articles récents

Synthèse du 07-05-2020
Synthèse du 06-05-2020
Synthèse du 05-05-2020
Synthèse du 04-05-2020
Synthèse du 30-04-2020
Synthèse du 29-04-2020
Synthèse du 28-04-2020
Synthèse du 27-04-2020
Synthèse du 24-04-2020
Synthèse du 23-04-2020
Synthèse du 22-04-2020
Synthèse du 21-04-2020
Synthèse du 20-04-2020
Synthèse du 18-04-2020
Synthèse du 17-04-2020
Synthèse du 16-04-2020
Synthèse du 15-04-2020
Synthèse du 14-04-2020
Synthèse du 13-04-2020
Synthèse du 11-04-2020
Synthèse du 10-04-2020
Synthèse du 09-04-2020
Synthèse du 08-04-2020
Synthèse du 07-04-2020
Synthèse du 06-04-2020
Synthèse du 04-04-2020
Synthèse du 03-04-2020
Synthèse du 02-04-2020
Synthèse du 01-04-2020
Synthèse du 31-03-2020
Synthèse du 30-03-2020
Synthèse du 28-03-2020
Synthèse du 27-03-2020
Synthèse du 26-03-2020
Synthèse du 25-03-2020

 

© 2020 copyright asteur en louisiane | à propos