L'actualité louisianaise du 20 avril 2020

 

L'actualité louisianaise du 20-04-2020

Les faits marquants du jour: Un contexte national tendu, le front uni contre le virus se fissure, vers une victoire à la Pyrrhus?, le traumatisme Deepwater Horizon, la sécurisation des puits fermés en question, le casse tête de l'enseignement pour tous

Synthèse de l'actualité louisianaise réalisée par asteurla le 20 avril 2020

Un contexte national tendu

Sur fond de campagne électorale, la tension monte dans le pays autour de l'idée d'une relance rapide de l'économie. Pour sauver l'économie et sa réélection, le président Trump encourage notamment les partisans du déconfinement, tandis que ses opposants l'accusent d'attiser les divisions. Faute d'insufler un plan de bataille national contre le coronavirus, il laisse seul les gouverneurs en charge de lutter en ordre dispersé contre cet ennemi sournois. Ces passes d'armes sont le symbole d’une Amérique tiraillée entre prévention et retour à la vie normale. Elles interviennent alors que coronavirus infecte près de 700.000 personnes et fait 40.000 morts à travers le pays.

Le front uni contre le virus se fissure

Jusqu'ici épagnée, La Louisiane commence à voir apparaître des fissures dans le front uni qu'offrait jusqu'ici la classe politique locale. La maire de La Nouvelle Orléans, LaToya Cantrell, est notamment critiquée depuis plusieurs jours pour son appel a annuler les grands évènements culturels prévus dans sa ville. Nombre de décideurs économiques s'inquiètent des répercussions de ces annulations sur l'économie touristique louisianaise déjà largement mise à mal par la crise sanitaire mais aussi sur les autres secteurs. Ils appellent à trouver un équilibre entre les intérêts économiques et les questions sanitaires.

Vers une victoire à la Pyrrhus?

Ces tensions interviennent alors que les premiers signes d'une maitrise de l'épidémie apparaissent. Bien que le Times Picayune publie plus de 8 pages de nécrologies illustrant une hausse inhabitutelle de la mortalité dans la région de La Nouvelle Orléans, le nombre de victimes du coronavirus tend à diminuer, notamment grace au confinement. Celui-ci pourrait pourtant détruire durablement l'économie louisianaise et jeter dans les affres de la pauvreté nombre de Louisianais privés d'emploi si l'activité ne reprenait pas. Il n'en demeure pas moins que le virus est encore à l'oeuvre. L'Etat enregistre ainsi près de 1.300 décès du virus et 24.000 infections au covid-19.

Le traumatisme Deepwater Horizon

Dans un autre registre, la Louisiane se souvenait ce weekend de l'explosion de Deepwater Horizon en 2010. La catastrophe avait couté la vie à 11 employés de BP et entrainé un désastre écologique sans précédant aux Etats-Unis. Au terme d'un procès, BP avait été condamné à près de 21 milliards de dollars. Dix ans après cet accident industriel et malgré les milliards investis dans le nettoyage et la restauration écologique de la côte de Louisiane, les traces du drame sont toujours présentes dans l'environnement. Des études montrent notamment l'impact de la pollution sur la faune aquatique.

La sécurisation des puits fermés en question

Une décénie après ce drame, l'industrie pétrolière fait encore parler d'elle. Dans un audit, le Louisiana Legislative Auditor's Office s'inquiète du coût que représente l'abandon de forages pétroliers pour l'Etat. Faute d'accord avec les entreprises énergétiques, c'est en effet à lui de payer pour boucher les puits abandonnés par leurs opérateurs défaillants. Il faudrait près de 128 millions de dollars sur 20 ans pour assurer la sécurisation des 4.300 puits existants dans cette situation en Louisiane. Le phénomène inquiète car il pourrait prendre de l'ampleur avec la baisse récente des cours du brut qui entraine des faillites chez les petits opérateurs du secteur pétrolier.

Le casse tête de l'enseignement pour tous

Le système éducatif louisianais se retrouve aussi en grande difficulté. Alors que nombre d'enseignants comparent l'impact du coronavirus à celui de Katrina, les autorités éducatives sont confrontées à de vastes défis. Les établissements scolaires étant fermés jusqu'à la fin de l'année en raison de l'épidémie, elles doivent notamment dispenser un enseignement à distance à plus de 700.000 élèves tout en leur évitant tout retard d'apprentissage. La mission pourrait s'avérer difficile en raison du taux d'accès à Internet qui s'établit à moins de 70% et alors que nombre d'élèves vivent dans des ménages à faibles revenus.

 

Asteur en Louisiane est un média indépendant qui traite les faits marquants de l'actualité louisianaise en langue française.



Articles récents

Synthèse du 07-05-2020
Synthèse du 06-05-2020
Synthèse du 05-05-2020
Synthèse du 04-05-2020
Synthèse du 30-04-2020
Synthèse du 29-04-2020
Synthèse du 28-04-2020
Synthèse du 27-04-2020
Synthèse du 24-04-2020
Synthèse du 23-04-2020
Synthèse du 22-04-2020
Synthèse du 21-04-2020
Synthèse du 20-04-2020
Synthèse du 18-04-2020
Synthèse du 17-04-2020
Synthèse du 16-04-2020
Synthèse du 15-04-2020
Synthèse du 14-04-2020
Synthèse du 13-04-2020
Synthèse du 11-04-2020
Synthèse du 10-04-2020
Synthèse du 09-04-2020
Synthèse du 08-04-2020
Synthèse du 07-04-2020
Synthèse du 06-04-2020
Synthèse du 04-04-2020
Synthèse du 03-04-2020
Synthèse du 02-04-2020
Synthèse du 01-04-2020
Synthèse du 31-03-2020
Synthèse du 30-03-2020
Synthèse du 28-03-2020
Synthèse du 27-03-2020
Synthèse du 26-03-2020
Synthèse du 25-03-2020

 

© 2020 copyright asteur en louisiane | à propos