L'actualité louisianaise du 27 mars 2020

 

Synthèse du 27 mars 2020

Les faits marquants de l'actualité louisianaise au 27-03-2020

La propagation du coronavirus se poursuit en Louisiane. L'Etat décompte désormais 119 décès liés au covid19 et 2.746 cas d'infection. La mort d'un adolescent de 17 ans a notamment marqué les esprits. Son décès rapelle à tous que la pneumonie provoquée par le coronavirus est particulièrement contagieuse et que personne n'est à l'abris.

Les efforts des autorités, notamment ceux du gouverneur John Bel Edwards, ont néanmoins été salués par le président Trump lors d'une émission sur Fox News. Le président y a mis en avant la coopération exemplaire des services sanitaires locaux avec ceux de l'aide fédérale

Le plan visant à protéger les sans abris a par ailleurs commencé. Des bus de la Nouvelle orléans les ont ramassé pour les mettre à l'abri au Hilton Garden Inn New Orleans French Quarter sur Gravier Street. Ils pourront y resté le temps de l'épidémie. Dans le même temps, les services de la ville ont nettoyé leurs camps afin de bloquer la propagation du coronavirus.

Les efforts sont aussi ailleurs. Face à la vague de cas de covid19 qui menace de submerger la capacité d'accueil du système sanitaire louisianais dans les prochains jours, les autorités prennent des mesures drastiques. Plus de 1.100 lits seront ainsi déployés au Morial Convention Center de la Nouvelle Orléans pour augmenter la capacité médicale de l'Etat.

Les personnes ayant passé un test de dépistage au covid19 devraient prochainement obtenir leurs résultats d'examens plus rapidement. C'est en tout cas la volonté des chercheurs du LSU et des dirigeants des hôpitaux. Ces derniers ont collaboré pour créer un nouveau laboratoire de tests de coronavirus qui devrait réduire l'attente des résultats.

D'autre part, la Louisiane va accélérer l'octroi de licences pour de nouveaux médecins et infirmières. La date d'obtention du diplôme pourrait ainsi être avancée pour certain étudiants en médecine. La mesure vise a renforcer le nombre de prestataires de soins médicaux engagés dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus.

Ces efforts interviennent alors qu'une polémique se développe à La Nouvelle Orléans. Plusieurs épidémiologistes et spécialistes estiment en effet que la célébration du Mardi Gras aurait servi de vecteur au virus et lui aurait permi de se répandre dans la région plus facilement et sans doute ailleurs.

La circulation précoce dés fin février du virus expliquerait le nombre inquiétant de malades d'aujourd'hui. Attaquée par des détracteurs qui lui reprochent la tenue de Mardi Gras, la Maire de Nouvelle Orléans répond qu'aucune alerte au coronavirus n'avait été émise à l'époque par Washington alors même que l'épidémie se développait à l'étranger.

Selon des analystes, avec un cas sur 10000 habitants, le taux de mortalité par coronavirus dans la paroisse d'Orléans est le plus important des Etats-Unis, bien plus important que celui de Manhattan pourtant considéré comme l'épicentre américain de l'épidémie. Avec un cas pour 36.000 habitants, celui de la paroisse de Jefferson, aurait par ailleurs le sixième taux de mortalité par habitant le plus élevé parmi les comtés américains.

Au niveau économique, les milieux d'affaires de Louisiane accueillent favorablement le plan de relance économique de Washington de 2 milliards de dollars. Nombre d'entreprises de l'Etat espèrent que cette aide atténura les dommages causés par le coronavirus. Les petites entreprises espèrent notamment des aides ciblées.

Le gouvernement fédéral devrait prendre en charge les coûts d'exploitation des entreprises pendant huit semaines sous certaine condition comme le maintient de l'emploi. Plus largement, les entreprises pourraient avoir recours à des emprunts bancaires pour couvrir les salaires, les hypothèques, le loyer, les assurances et les autres dépenses.

Les démarches des entreprises devraient être accompagnée par la Louisiana Economic Development habituellement destinée à promouvoir l'attractivité du territoire. Les autorités font de la continuité de l'activité économique l'une des priorités afin de sauvegarder la viabilité du plus grand nombre d'entreprises et par extension d'emplois.

Selon la Louisiana Workforce Commission, près de 10.000 personnes s'inscrivent chaque jour au chômage alors que la moyenne habituelle est de 300. Le plan de relance gouvernemental pourrait verser jusqu'à 1200 dollars pour un adulte, 500 dollars par enfants et 600 dollars par semaine aux chômeurs qui restent sans emploi jusqu'au 30 juin.

 

Asteur en Louisiane est un média indépendant qui traite les faits marquants de l'actualité louisianaise en langue française.



Articles récents

Synthèse du 07-05-2020
Synthèse du 06-05-2020
Synthèse du 05-05-2020
Synthèse du 04-05-2020
Synthèse du 30-04-2020
Synthèse du 29-04-2020
Synthèse du 28-04-2020
Synthèse du 27-04-2020
Synthèse du 24-04-2020
Synthèse du 23-04-2020
Synthèse du 22-04-2020
Synthèse du 21-04-2020
Synthèse du 20-04-2020
Synthèse du 18-04-2020
Synthèse du 17-04-2020
Synthèse du 16-04-2020
Synthèse du 15-04-2020
Synthèse du 14-04-2020
Synthèse du 13-04-2020
Synthèse du 11-04-2020
Synthèse du 10-04-2020
Synthèse du 09-04-2020
Synthèse du 08-04-2020
Synthèse du 07-04-2020
Synthèse du 06-04-2020
Synthèse du 04-04-2020
Synthèse du 03-04-2020
Synthèse du 02-04-2020
Synthèse du 01-04-2020
Synthèse du 31-03-2020
Synthèse du 30-03-2020
Synthèse du 28-03-2020
Synthèse du 27-03-2020
Synthèse du 26-03-2020
Synthèse du 25-03-2020

 

© 2020 copyright asteur en louisiane | à propos