L'actualité louisianaise du 30 avril 2020

 

L'actualité louisianaise du 30-04-2020

Les faits marquants du jour: Un anniversaire passé inaperçu ou presque, les signes positifs se multiplient en Louisiane, les mécanismes pervers de la loi Cares, la vie politique reprend ses droits, l'optimisme prévaut pour le Hard Rock hotel, les écoles catholiques ne rouvriront pas

Synthèse de l'actualité louisianaise réalisée par asteurla le 30 avril 2020

Un anniversaire passé inaperçu ou presque

La Louisiane fétait aujourd'hui la date anniversaire de son admission officielle au sein de l'Union où elle devenait le 18e Etat américains. L'acte HR 88 avait été signé par le président James Madison le 8 avril 1812. La Louisiane moderne est née de la scission par les Américains de l'ancienne Louisiane Française en 1804 en deux parties distinctes séparées par le 33e parallèle. La partie sud devint le territoire d'Orleans tandis que le nord prenait le nom de territoire de Louisiane. Lors de la création de l'Etat, le territoire d'orléans pris le nom de Louisiane. Le territoire de Louisiane prit celui de territoire du Missouri en juin 1812 pour éviter d'être confondu avec le nouvel Etat.

Les signes positifs se multiplient en Louisiane

La maison de retraite Lambeth House qui fut l'un des clusters les plus meurtrier de l'Etat permet à nouveau aux familles des résidents de pouvoir visiter leurs proches. Dans le même temps, les autorités du Texas ont annoncé la lévées des restrictions à l'encontre des voyageurs Louisianais. Ceux-ci n'auront plus à se mettre en quarantaine quand ils se rendent au Texas. Les autorités sanitaires de Louisiane annoncent dans leur bilan quotidien que le nombre de décès de covid-19 dépasse maintenant les 1.800 victimes (+44) et que 27.660 personnes ont été diagnostiquées positives (+373). Les hospitalisations continuent leur reflux.

Les mécanismes pervers de la loi Cares

Les entreprises lousianaises et leurs travailleurs risquent de se retrouver dans des situations inconfortables. Les petites entreprises qui perçoivent les fonds de l'aide fédérale de la loi Cares doivent en effet réembaucher leurs anciens employés. Les travailleurs à bas salaires constatent néanmoins qu'ils ont plus intérêt à rester au chômage avec des dispositions de cette même loi qui leur octroit 600 dollars par semaine. Si les entreprises les dénoncent, les employés risquent de perdre ces avantages. Dans le même temps, si les entreprises maintiennent leur masse salariale pré-coronavirus pendant huit semaines, la Small Business Administration annulera leur prêt.

La vie politique reprend ses droits

Le gouverneur Edwards a échangé avec le président Trump lors d'une rencontre cordiale à la Maison Blanche où les deux hommes se sont mutuellement félicités pour leurs stratégies en cas de pandémie. Pourtant, la fronde lancée en Lousiane par des élus républicains contre sa prolongation du confinement jusqu'au 15 mai s'organise. Si elle aboutissait, la Louisiane deviendrait le seul Etat sans déclaration d'urgence. Cette nouvelle donne serait néfaste. Elle entrainerait entre autre la fin de l'interdiction de hausse des prix, suspendrait les délais légaux, rouvrirait les écoles et entrainerait la fin du financement fédéral tans nécéssaire en ces temps de crise.

L'optimisme prévaut pour le Hard Rock hotel

Les autorités de La Nouvelle Orléans ont annoncé leur optimisme sur le dossier de démolition de l'hôtel. Des inquiétudes demeurent néanmoins sur les opérations prévues pour la mener à bien. Les travaux de démolition proposés seraient en effet dangereux et risqués. Un potentiel effondrement du bâtiment pourraient endommager les propriétés adjacentes. La municipalité demande aussi une analyse technique plus détaillée et un renforcement des assurances responsabilités spécifiques au projet avant de délivrer les permis de démolition. Les promoteurs espèrent récupérer les corps des ouvriers morts dans l'éffondrement et abattre les étages supérieurs de l'hôtel d'ici juillet.

Les écoles catholiques ne rouvriront pas

L'archidiocèse de La Nouvelle Orléans a confirmé que les écoles catholiques de la ville resteraient fermées pour le reste de l'année scolaire. L'apprentissage à distance se poursuivra néanmoins pour ne pas nuire aux élèves. Un fond d'aide aux familles en difficultés a été mis en place afin de les aider à payer les frais de scolarité de leurs enfants. La décision de fermeture intervient quinze jours après celle prise par le gouverneur concernant les écoles publiques. Les responsables des écoles appellent maintenant Washington à leur venir en aide avec le fond d'aide fédéral pour les établissement scolaires.

 

Asteur en Louisiane est un média indépendant qui traite les faits marquants de l'actualité louisianaise en langue française.



Articles récents

Synthèse du 07-05-2020
Synthèse du 06-05-2020
Synthèse du 05-05-2020
Synthèse du 04-05-2020
Synthèse du 30-04-2020
Synthèse du 29-04-2020
Synthèse du 28-04-2020
Synthèse du 27-04-2020
Synthèse du 24-04-2020
Synthèse du 23-04-2020
Synthèse du 22-04-2020
Synthèse du 21-04-2020
Synthèse du 20-04-2020
Synthèse du 18-04-2020
Synthèse du 17-04-2020
Synthèse du 16-04-2020
Synthèse du 15-04-2020
Synthèse du 14-04-2020
Synthèse du 13-04-2020
Synthèse du 11-04-2020
Synthèse du 10-04-2020
Synthèse du 09-04-2020
Synthèse du 08-04-2020
Synthèse du 07-04-2020
Synthèse du 06-04-2020
Synthèse du 04-04-2020
Synthèse du 03-04-2020
Synthèse du 02-04-2020
Synthèse du 01-04-2020
Synthèse du 31-03-2020
Synthèse du 30-03-2020
Synthèse du 28-03-2020
Synthèse du 27-03-2020
Synthèse du 26-03-2020
Synthèse du 25-03-2020

 

© 2020 copyright asteur en louisiane | à propos