SYNTHESE DE LA PRESSE

Nouvelles environnementales en Louisiane

Suivez l'actualité de l'environnement en Louisiane. Réchauffement climatique, restauration des zones humides, pollutions diverses, météo, protection de la faune... autant de sujets importants à ne pas rater.

VENDREDI 27 JANVIER 2023

Violation des normes de pollutions atmosphérique sur 29 sites

Les résultats d'une étude sur la pollution atmosphérique menée par l'EPA en 2021 ont été rendus public. Des violations sur les normes fédérales de pollution ont été observées dans 29 des 150 installations louisianaises ciblées. Nola.com explique que des hélicoptères munis de radiomètre infrarouge à vision directe, ou FLIR, une caméra d'imagerie optique des gaz, ont survolé six régions de l'Etat. Cette technique avait déjà été employée au Texas au Nouveau Mexique pour surveiller 1.800 installations industrielles. Des avis de violation des normes fédérales et de la réglementation de l'Etat ont ensuite été envoyées à chacunes des entreprises à l'origine des pollutions pour qu'elles prennent des dispositions contre ces émissions polluantes.

VENDREDI 27 JANVIER 2023

Le marais du lac Borgne en voie de reconstitution

Les efforts de la CPRA visant a recréer le marais du lac Borgne se poursuivent. Doté d'un budget de près de 115 millions $, le projet vise a reconstituer plus de 1.100 hectares de marais détruits par l'incursion d'eau salée durant les 50 dernières années notamment à cause du MRGO. L'érosion côtière a fait le reste. Les eaux du lac Borgne s'ouvrent maintenant sur le Golfe du Mexique. WWNO rapporte qu'après 18 mois de travaux, seuls 20% de ce projet titanesque a été achevé. La construction de digues de confinement devraient néanmoins permettre la reformation naturelle du marais. Le projet qui devrait touché à sa fin en 2025, vise à reconstituer une zone tampon entre les eaux du Golfe et du lac et mieux protéger la région.

VENDREDI 27 JANVIER 2023

Plan municipal de reboisement à La Nouvelle-Orléans

La municipalité de La Nouvelle-Orléans a présenté un plan de reboisement urbain. Avec la plantation de 100.000 arbres d'ici 2040, la ville espère limiter les inondations et la chaleur extrême. WWNO rappelle que La Nouvelle-Orléans à perdu près d'un tiers de sa canopée avec l'ouragan Katrina et qu'elle est l'une des villes américaines les plus déboisées du pays. Les arbres ne sont par ailleurs pas répartis équitablement, un quartier comme Filmore en possède plus qu'Iberville. La ville connait les pires îlots de chaleur du pays. ce phénomène amplifié par l'absence d'arbres ne fait que s'amplifier avec le changement climatique. Le plan viendra compléter les initiatives lancées par plusieurs groupes communautaires.

JEUDI 26 JANVIER 2023

Le cours inférieur du Mississippi bientôt restauré

Un programme fédéral de restauration écologique pour le cour inférieur du Mississippi a été voté par le Congrés. Inclu dans le Water Resources Development Act (WRDA) et doté de 40 millions $, il financera des projets environnementaux sur les 1600 km de fleuve compris entre Cap Girardeau au Missouri et son embouchure. Nola.com souligne que les projets privilégiés porteront avant tout sur la restauration des écosystèmes aquatiques et les risques d'inondation. Au cours des deux prochaines années, le Corp des ingénieurs de l'armée devra collaborer avec différents intervenants pour établir et sélectionner les projets. Depuis 2020, il doit déjà établir une étude globale de gestion du cours inférieur du Mississippi.

MERCREDI 25 JANVIER 2023

Des produits chimiques persistants dans l'eau du Mississippi

Des produits chimiques persistants, plus connus sous le nom de composants perfluorées et polyfluorées (PFAS), ont été retrouvés dans le corridor industriel du Mississippi entre Baton Rouge et la Nouvelle-Orléans. Leur concentration observée dans les eaux du fleuve y dépasse les normes fédérales établies pour l'eau potable souligne The Advocate. Le problème est d'autant plus sensible que leur présence se trouve en amont des prises d'eau de Donaldsville ou de Lutscher selon The Water Collaborative. Plus inquiétant encore, la présence de ces produits chimiques dansgereux est prouvée dans les systèmes de distribution d'eau, dans la faune du fleuve, les eaux sousterraines et jusqu'à dans le sang des Américains.



Cette section est réalisée à partir de nos synthèses quotidiennes de la presse.
Elle est mise à jour régulièrement selon l'actualité.


asteur en louisiane
Le fil d'information francophone de Louisiane

Suivez-nous sur les réseaux sociaux




© 2023 copyright asteur en louisiane tous droits reserves